Les championnats du monde 2015


Depuis que nous avons créé l’association, et surtout depuis que nous possédons nos Myolibs de compétition, nous avons toujours eu cet objectif, un peu fou, de participer aux Championnats du Monde.

L’objectif avait été fixé pour cette année, rendez-vous pris à Fouras !

Après avoir contacté les organisateurs afin de savoir si nous pouvions participer avec nos Myolibs, nous avions carte blanche .. Il ne nous manquait plus qu’à savoir si nous aurions des courageux participants pour nous accompagner !

Comme à chaque fois, nous avons été ravies et surprises d’avoir près de 50 personnes prêtes à partir avec nous pour partager ce week-end sportif mais pas que..!

Pour nous, cette participation est une consécration supplémentaire. Même si nous ne pouvons pas courir avec nos jambes, nous avons la chance d’avoir celles de nos coureurs ! Nous sommes devenues courses après courses de vraies compétitrices et vu les temps obtenus lors de nos dernières sorties, l’objectif était clair : nous allons à Fouras pour décrocher un podium!

De plus, ces championnats sont atypiques, pour nous qui avions l’habitude de courir avec 10 personnes autour, cette fois nous n’avions « droit » qu’à 4 pousseurs par Myolib pour une distance de 11kms300m ! Sacré défi à relever. Nous avons donc décidé de faire une Myolib qui jouerait le titre et une seconde qui jouerait le chrono ! Ce défi a été proposé à Benjamin, Marina, Thierry L et Thierry A pour l’équipe 1 et à Serge, Brice, Elsa et Aurélien pour l’équipe 2. Mais parce que nous sommes prévoyantes, nous avions également 2 remplaçants de choix : Etche et Pierre.

Objectif oblige, et à la demande de nos pousseurs qui voulaient eux aussi relever et réussir ce défi, nous avons fait 4 entraînements avant ces championnats ! Un régal pour nous qui avons ainsi pu profiter du tour du Lac d’Hossegor et des Barthes de Riviere et Saubusse (encore de belles aventures!).

Enfin, le weekend des championnats est arrivé ! Tout était organisé, le bus est venu nous récupérer à Saubrigues pour nous conduire au gîte que nous avions réservé. Après 4 heures de bus, un arrêt bières-pique nique, nous voila arrivés au domaine. Première étape du week end validée : le lieu est paisible, les cottages sont superbes et la salle commune devrait nous permettre de passer de bons moments. On ne traine pas trop, car le lendemain, départ 7h du matin pour être au rendez-vous de 8h à Fouras. Faut pas déconner, demain, il y a un challenge à relever!

Le lendemain tout le monde est à l’heure, et nous voila partis pour l’aventure. Nous sommes les premiers arrivés, et les premiers à récupérer les dossards. Et là c’est le drame.. la course doit se courir en version 1 roue sous peine d’être déclassé. Heureusement, nos constructeurs en herbe sont du voyage et avaient prévu d’amener un kit mono roue pour pouvoir le présenter aux personnes intéressées. Après négociations avec les organisateurs, la décision est prise, l’équipe 1 courra en version 1 roue et l’équipe 2 courra en version 2 roues et aura une pénalité de deux minutes.

La course approche, tous nos nombreux supporters se rassemblent et se parent des foulards commandés pour l’occasion. Nous découvrons, émues, la superbe banderole confectionnée par Poulette, Paty & Co, la touchante chanson qu'ils ont écrite pour l'occasion et c’est l’heure de la photo de groupe avant le grand départ. Les départs sont différés pour ne pénaliser aucune équipe.

Nous rencontrons même une équipe voisine de Saint Martin de Seignanx que nous avions déjà vu lors de la Course du Bout de l’An et c’est déjà notre tour. Elodie et son équipe partent avec 30 secondes d’avance sur l’équipe de Magalie et c’est parti pour une course de folie. Tout au long du parcours composé de routes goudronnées, de sentiers, de sable, de faux plats et d’obstacles, les coureurs se relaient. L’équipe de Magalie trouve rapidement son rythme avec la Myolib en une roue, malgré le manque d’habitude et les entraînements réalisés en 2 roues. Ce jour là, rien ne pouvait les arrêter. A noter qu’ils ne se feront jamais doubler sur le parcours, une performance qui leur donne encore plus d’envie et de gniaque! L'équipage d'Elodie aura lui aussi tout donné, d'autant qu'Aurélien a du se désister pour raison professionnelle ... Brillamment remplacé par Etche. Ils ont serré les dents tout le long du parcours et se sont donnés jusqu'à épuisement !

Nos supporters réalisent aussi leur course afin de nous encourager à différents points du parcours, nous les verrons quatre fois au cours de l’épreuve, de quoi regonfler les troupes pendant cet effort intense. Nous les remercions vivement pour leur soutien, ils auront été fantastiques tout du long !

Le temps est couvert mais la pluie de percera pas. Les paysages sont superbes mais il nous est difficile de les admirer tant nous sommes prises par la course!

Le dernier kilomètre est interminable (et en faux plat!), les jambes sont lourdes (la myolib aussi!) mais le mental de nos valeureux coureurs fera la différence. L’équipe de Magalie termine la course en 54’06, ramené à 52’06 grâce à Marina, féminine présente dans l’équipe.

L’équipe d’Elodie franchie la ligne en 1h03’46 ramené à 1h01’46 grâce à la présence d’Elsa dans l’équipe. A ce moment là, nous n’avons pas connaissance du classement final mais nous étions très fières de nos coureurs et de leur performance, ce que nous avons vécu est inoubliable.

Pour reprendre nos esprits, nous nous retrouvons tous ensemble autour de boissons rafraîchissantes bien méritées pour tout le monde pendant que la remise des prix commence.

Quand tout à coup nous entendons « équipe numéro 46, Magalie, La Roue Tourne 40 »! Eh oui, notre équipe a atteint son objectif d’une bien belle manière puisqu’elle est VICE CHAMPIONNE DU MONDE - catégorie féminine, acclamée bien entendu, par nos supporters en délire!!

Comme vous devez vous en douter, nous avons arrosé le titre au champagne avant d’aller nous restaurer au Casino de Fouras. Une chose est sure, l’alcool bu avant le repas a bien été éliminé, grâce à notre guide préféré dénommé Planplan qui nous a fait faire le tour de la commune à pieds!

Le reste du week end est rempli de partage, de bonne humeur, de rires, d’échanges et de communion.

Nous avons regagné notre gite pour festoyer de nouveau autour d’un apéro dinatoire qui s’est terminé tard dans la nuit pour les danseurs les plus vaillants.

Moment d’émotions encore avec nos artisans préférés et constructeurs des Myolibs présents également pour l’occasion et pas que pour la parti technique…

Dimanche, le retour s’est fait tranquillement avec un petit arrêt à Royan pour déjeuner en bord de mer avant de regagner Saubrigues. Le retour à la réalité fut difficile après un tel week end.

Ce weekend de l’Ascension restera un souvenir inoubliable pour nous, tout était réuni pour passer trois jours fantastiques.

Nous nous disons parfois que nous n’aurions peut-être pas la chance de vivre tous ces si bons moments et faire ces si belles rencontres si nous étions valides et ça, c’est aussi en partie grâce à toutes les personnes qui nous entourent.

Donc du fond du cœur, nous leur disons tout simplement MERCI !

Maintenant, même si le premier grand objectif est atteint, nous poursuivons notre périple et espérons vous retrouver pour nos nouvelles aventures, toujours plus folles.

Elodie et Magalie

Featured Posts
Recent Posts