Médoc 2015, are you in ?


Mardi 6 janvier 2015, 12H43, message d’Adrien : « Médoc 2015, you are in?? ». Notre réponse ne s’est pas faite attendre, mais bien sur que nous sommes partantes !

C’est noté, rendez-vous donc le 12 septembre à Pauillac.

La suite, c’est une aventure et un week-end extraordinaires.

Cette année, nous avons rejoint nos amis pompiers dès le vendredi soir dans un camping réservé par leurs soins à une vingtaine de kilomètres de Pauillac. Les retrouvailles sont chaleureuses, mais il est temps d’aller se coucher demain est un grand jour !

La météo est mitigée. Cette veille de marathon, le soleil brille mais les prévisions sont mauvaises sur le Médoc le lendemain. Pas de panique, nous sommes équipées!

La nuit qui suit est pluvieuse, très pluvieuse, sensation certainement amplifiée puisque nous logeons dans des mobil’home.

Au petit matin, les nuages laissent place à des belles éclaircies, (ouf !) c’est sur, nous allons passés une chouette journée !!

Cette année, pour sa 31ème édition le Marathon du Médoc se met sur son 31. Tous les participants jouent le jeu, allant chacun de leur petit accessoire. Le nombre de participants est moins important que l’année dernière, 30ème anniversaire obligeait ! La circulation est dès le départ plus aisée, notamment aux premiers ravitaillements.

Cette année aussi, les pompiers n’ont pas de char, l’objectif est donc de faire la course tous ensemble !

Comme l’an passé, nous avons pris énormément de plaisir tout le long du parcours. Les paysages et les châteaux sont magnifiques, nous accompagnateurs sont des personnes formidables. La pluie s’est invitée sur la deuxième partie du parcours mais n’a en rien gâché la fête, nous avons profité jusqu’à la ligne d’arrivée.

Nous avons bien sur profité des breuvages et autres ravitaillements tout au long de la course (vin, huitres, entrecôtes, glaces, cannelés, chips, etc), le Médoc c’est le Médoc !

Malgré les crampes des coureurs, les interminables côtes qui se succèdent sur la fin du parcours et la pluie, nous avons amélioré considérablement notre temps par rapport à l’an dernier, chapeau les gars (et nos guerrières!), la course est bouclée en 05H04 !

Ce que nous ressentons en franchissant la ligne d’arrivée est difficile à décrire et nous ne pouvons que remercier mille fois les coureurs de nous permettre de vivre une telle aventure. Ces personnes que nous connaissons à peine, repoussent leurs limites pour nous permettre de franchir cette ligne et nous mettre dans la peau d’une Kényane le temps d’une journée, c’est indescriptible.

Le soir, le soleil a pointé le bout de son nez pour clôturer cette journée et nous a permis de partager un apéritif autour de champagnes, vins, foie gras and co avant d’aller manger sur le port d’Hourtin. L’occasion pour nous de remercier encore nos sportifs et de recevoir une délicate attention : le comble ! Ils souffrent pour nous, nous permettent de vivre une aventure hors du commun et ce sont eux qui nous remercient ! Je crois que les maitres mots de notre asso qui sont partage, égalité, solidarité ont pris une nouvelle fois tout leur sens ce 12 septembre.

Le lendemain, petit déjeuner de roi (merci à Tony et Bruno !) avant de reprendre la route en direction des Landes, des souvenirs et des émotions plein la tête.

Une chose est sûre, nous sommes regonflées à bloc pour affronter notre quotidien et un nouveau projet à l’horizon !

Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Suivez-nous !

  • facebook

Nos partenaires :