Marathon du Médoc - 13 Septembre 2014

10639698_10204747901196229_2651921387872065493_n.jpg

Il y a quelques mois, quand l'association est née, nous n'aurions jamais cru faire tout ce à quoi l'on nous permet de participer aujourd'hui. On a pour habitude d'en rire, car nous disons souvent que si nous avions été valides, nous n'aurions certainement jamais couru autant ni même participé à autant de randonnées ! Comme quoi, chacune de nos faiblesses peut se révéler être une chance ! Pourquoi nous vous racontons ça ? Pour la simple et bonne raison qu'aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons participé à un marathon et que nous l'avons même fini en un temps record .. Oui nous, Elodie et Magalie ! L'idée est venue de notre ami Adrien (brave et beau Pompier de Paris), il y a plus d'un an, qui au détour d'une conversation, nous demande si nous serions intéressées de faire le Marathon du Médoc. Il ne faut pas nous dire deux fois ce genre de choses, tout nouveau défi nous enflamme ! Mais, il faut le reconnaître, la difficulté de trouver des personnes qui nous accompagnent sur ce type de course nous a interrogé ! Autant nous sommes extrêmement bien entourées pour des 10kms ... Mais les présents et entraînés pour en faire 42 et des poussières .. La mission est compliquée ! C'est la qu'Adrien nous rassure, il s'occupe de tout ! Pour nous c'est parfait, nous n'avons qu'à attendre ! C'est courant février que les choses se sont précisées, avec l'aide de Gaétan et Tony, Adrien a pu rassembler suffisamment de pompiers pour participer ! Mais nous n'en saurons pas plus! D'ailleurs, ce n'est que la semaine avant le marathon que nous comprenons finalement l'ampleur de l'événement. Participer à un marathon est déjà une fête mais celui du Médoc est particulier de par son ambiance, son parcours et ses participants (déguisement obligatoire!). Nous sommes impatientes de voir ça et surtout de rencontrer ces "fous" qui ont répondu présents pour nous aider sur plus de 42kms ! Samedi 13 septembre à 7h, nous arrivons à Pauillac, à la caserne ! Nous avons deux supportrices, la première Maman bien sur, la seconde est aussi fan du brave pompier ! Nous attendons Adrien (seule personne que nous connaissons!) et pourtant nous voyons ses collègues s'affairaient dans la caserne ! Tous habillés pareil, tous prêts ! Adrien arrive, et là c'est parti ! On enfile le tshirt, on prend le nez rouge et grimpe sur la Myolib (prête pour l'occasion pour son premier test grandeur nature et pas des moindres!) et c'est le début des présentations à tous nos compagnons ! Ils sont de partout, Paris, Pauillac, Bordeaux.. Ils sont motivés et prêts à relever ce sacre défi. On fait une photo avant le départ de la caserne et surtout on défini les groupes pour la Myolib 1, la Myolib 2 et le char. 8h30 : Départ vers le centre de Pauillac, au trot pour s'échauffer un peu. Sans oublier de vous dire que le soleil brille déjà, et va nous accompagner pour une journée radieuse. 8h45 : Arrivée dans Pauillac, c'est la folie, du monde partout, des déguisements tous plus fous les uns que les autres (en sumo pour courir 42kms ne faut-il pas être fou ?). Le thème est les carnavals du monde, la musique venue tout droit de Rio motive les troupes ! Nous nous frayons un chemin pour pouvoir prendre le départ ! Les gens viennent du monde entier, quelle ambiance ! 9h25 : Le départ des handisports fait monter la pression et met dans l'ambiance tous les coureurs. S'en suit un long moment d'applaudissements ! Le temps de faire quelques vidéos et de prendre des photos que le TOP départ est donné !

Autant vous dire qu'il y a près de 10 000 coureurs, nous ne sommes partis que 10 minutes après !

La foule est si dense que les deux Myolibs ont été séparées sur les premiers mètres. Le passage de la ligne de départ est une drôle de sensation, nous reviendrons sur le centre de Pauillac qu'après avoir parcouru les 42kms requis. Cela nous paraît incensé, ces personnes sont incroyables de nous permettre de vivre des moments comme ça ! Nous ne pouvons pas vous raconter ces 42kms, nous aurions bien aimé vous décrire ce que nous avons ressenti, mais une chose est sûre : vivre cette expérience est un souvenir inoubliable ! Sur ce marathon, il y a des faits marquants, les coureurs par exemple, nous ne sommes jamais seul à aucun moment, nous sommes toujours par dizaine à avaler les kms.

C'est pareil pour le public, pas un endroit ou il n'y aurait personne pour encourager !

Il y a des ravitaillements très souvent. Mais le "must" réside dans les ravitaillements "dégustation" de vins sortis des chais et des vignes que nous traversons. Ils sont nombreux ces ravitaillements ci et le vin y est souvent très bon !

Nous avons fait 42kms dans le Médoc, sous un soleil de plomb, en nous promenant (confortablement assises dans nos myolibs) au milieu de châteaux tous plus prestigieux les uns que les autres, dans des vignes superbement entretenues .. Bref un paysage de carte postale !

Pour vous parler de nos coureurs, ils ont été formidables, nous pouvons utiliser le terme "dépassement de soi" sur cette journée. Il est déjà difficile de courir plus de 42kms mais en poussant les Myolibs .. Imaginez ! Ils n'ont jamais lâché, peut être certains ont failli craquer mais tous ont fini, nous avons tous fini ensemble, c'est ça la belle image !

À partir du 30eme km, les mètres rallongés ... Le soleil tapait fort ! Mais si proche du but, ils ont avancés ! Il faut le dire aussi le médoc, c'est loin d'être un pays tout plat, c'est souvent du gravier et quelque fois de l'herbe ! Bref le Médoc.. C'est compliqué! 5h27min au chrono après le top départ, la foule s'est faite plus dense, les acclamations plus importantes, et là, soulagement suprême : la vue du tapis rouge ! C'est tous ensemble, sous des tonnerres d'applaudissements, que nous avons, qu'ils ont terminé le Médoc avec leurs tripes, leur mental et leurs jambes en béton ! C'est en admiration que nous les avons regardé se congratuler, se serrer dans les bras. Jamais nous ne pourrons suffisamment remercier nos accompagnateurs du jour, de ce weekend riche en émotions. Cette aventure est unique, difficile à retranscrire car incroyable ! Ces personnes que nous ne connaissions pas, qui ont relevé ce défi unique pour nous permettre de le vivre avec elles... Nous conclurons en disant que nous sommes fières d'avoir pu vous (tous les présents du weekend) rencontrer et partager ce Médoc avec vous ! Et dans tout ça, les Myolibs ont avalé les kms comme des reines ! De sacrés machines !

Elodie et Magalie

Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags